Sélectionner une page

Voici le Printemps qui s’est installé, nous offrant les premiers rayons de soleil.
Il réchauffe nos cœurs et nos esprits en cette période où tout est incertitude et méconnu.

En Ayurvéda, le maintien de la bonne santé se traduit par un bon équilibre de vos Doshas.
Toute la matière inerte et toute la matière vivante sont invariablement constituées par les cinq éléments, AIR, ETHER, FEU, EAU, TERRE.
L’homme, lui aussi, est constitué de ces cinq éléments.
Dans la nature humaine ces éléments sont traduits dans le corps par les trois fonctions biologiques que sont VATA PITTA et KAPHA, les doshas !

VATA est composé de l’air et de l’éther,
PITTA est composé du feu et de l’eau,
KAPHA est composé de l’eau et de la terre.

Si les éléments bougent à chaque saison dans l’univers, il va de soi qu’ils bougent également dans notre corps, puisque nous sommes tous composés (à parts différentes) de ces cinq éléments.
Se mettre en accord avec le cycle des saisons va permettre à votre corps de garder un meilleur équilibre lors des changements de saison et des éventuelles perturbations extérieures.

Il faut savoir qu’un dosha a toujours trois phases :

  • Accumulation
  • Aggravation
  • Diminution

Le moment idéal pour réguler un dosha est la phase d’accumulation ! Après il est peut-être trop tard.

Saisons et Dosha :

SAISONAUTOMNEDÉBUT DE L’HIVERFIN DE L’HIVERPRINTEMPSDÉBUT DE L’ÉTÉFIN DE L’ÉTÉ
MOISOctobre-NovembreDécembre-JanvierFévrier-MarsAvril-MaiJuin-JuilletAoût-Septembre
ACCUMULATIONKAPHAKAPHAPITTAPITTAVATAVATA
AGGRAVATIONVATAVATAKAPHAKAPHAPITTAPITTA
DIMINUTIONPITTAPITTAVATAVATAKAPHAKAPHA

On observe donc que selon la saison nous serons tous affectés d’une façon ou d’une autre par un des éléments qui se manifeste ; si vous avez déjà un déséquilibre de ce dosha, il en sera d’autant plus affecté lors de sa période d’aggravation.
D’où la nécessité d’anticiper ce dérèglement par un équilibre constant (routine, pratique de yoga et alimentation adaptée).
Connaitre et comprendre votre corps et ses alertes sont les clefs de tout !

Vous aurez donc compris qu’en cette période du printemps, le dosha KAPHA est à l’honneur.

« L’Ayurvéda considère la santé du corps comme étant le fonctionnement d’un feu biologique gouvernant le métabolisme. Ce feu est appelé Agni. Agni n’est pas seulement un symbole de puissance digestif. Au sens plus large, Agni est la flamme créatrice qui agit derrière toute vie, construisant tout l’univers comme un développement progressif de lui-même et contenant ainsi en lui la clé de toute transformation » (La divinité des Plantes, Dr. David FRAWLEY, Dr. Vasant, LAD).

KAPHA est froid et lourd, qualités opposées d’Agni, réduisant ou supprimant ainsi le feu digestif.
C’est cette faiblesse du feu digestif (élément feu) qui crée l’augmentation de l’eau (KAPHA).
C’est donc l’aggravation de l’élément eau qui peut affaiblir votre feu digestif !

« KAPHA aggravé entraîne la perte du pouvoir digestif, l’accumulation de flegme et de mucus, l’épuisement, la sensation de lourdeur, la pâleur, la sensation de froid, le relâchement des membres, la difficulté à respirer, la toux, l’excès de sommeil » (La divinité des Plantes, Dr. David FRAWLEY, Dr. Vasant, LAD).

Sachez qu’en état de stabilité, vous aurez tendance à être attiré par les substances, climats, personnes qui vous ressemblent.
En déséquilibre, vous aurez besoin de faire des « ajustements qualitatifs ».
Il est donc nécessaire de stimuler d’avantage le feu digestif pendant cette période (utilisation de plantes chaudes et piquantes).

Voici quelques conseils pratiques à mettre en place :

  • Jala neti quotidiennement (nettoyage de nez avec neti pot)
    C’est une technique de nettoyage utilisée en yoga, appelée Krya yoga. Cette technique vise à nettoyer les sinus et éviter toute allergie saisonnière)
  •  Pas de sieste
  • Exercice physique (dans le but de transpirer)
  • Manger léger
  • Pas de repas lourd le soir
  • Manger en cas d’appétit uniquement
  • Favoriser les saveurs amer, astringente, piquante
  • Manger des légumes
  • Des aliments secs et digestes
  • Peu de sucre, de sel et de gras
  • Éviter de boire juste après les repas (pour ne pas trop diluer les sucs digestifs)
  • Cure de plantes pour évacuer les toxines
  • Développer le lâcher prise
  • Massages à la poudre sèche (UDVARTANAM)
  • Éviter les aliments froids
  • Utiliser une grande quantité de plantes chaudes, piquantes comme le Gingembre, la cannelle, les clous de girofle et le poivre.
  • Pratiquer VAMAN régulièrement pendant cette période, uniquement si cette technique vous a été enseignée auparavant par une personne compétente.

« Selon l’ayurvéda, la façon la plus puissante de réduire KAPHA est d’employer la thérapie émétique. KAPHA existe principalement dans les poumons et l’estomac, d’où il peut être éliminé le plus efficacement du corps à l’aide de vomissement thérapeutique…. Cependant, pour être efficaces, les vomissements thérapeutiques doivent être effectués avec les préparations appropriées et dans les conditions adéquates, ils doivent être administrés par des personnes compétentes et expérimentées dans cette thérapie » (La divinité des Plantes, Dr. David FRAWLEY, Dr. Vasant, LAD).

Durant cette période je vous conseille une cure d’Aloe Vera (la gelée d’Aloe Vera à base de feuilles fraîches)
Utilisez la chair des feuilles ou vous pouvez trouver un traitement en magasin bio).

  • Stimule le foie
  • Tue et évacue les toxines du corps
  • Très efficace contre la constipation
  • Améliore le teint

Prenez du temps pour mettre des routines en place et soyez à l’écoute des alertes du corps, qui vous dira mieux que personne ce qui est bon ou pas pour lui.
En ce temps propice à l’observation et au retour vers soi, c’est le moment de vous reconnecter à votre corps et d’apprendre à communiquer avec lui.
Il vous en sera fortement reconnaissant !!!
Prenez soin de vous et vivez 😊